CLAUDE ALIMI L’ÉPHÉMÈRE PREMIER ADJOINT CONDAMNE

 

 

VUE SUR VAR MATIN DU JEUDI 17 FÉVRIER 2013:

Plus de quatre ans après,le basculement de Claude Alimi dans l’opposition continue à occuper juges et Avocats.

En première instance (fin 2010),le tribunal administratif de Toulon avait annulé la décision par laquelle Claude Alimi s’était vu retirer son titre de premier adjoint.

Derechef,Jean Claude Richard avait alors convoqué un nouveau conseil municipal pour renouveler ce retrait.

Mais finalement, par jugement en date du 31 janvier dernier, la cour administrative d’appel de Marseille a estimé que la première éviction avait bien été faite dans les règles.

Elle condamne en outre Claude Alimi à verser la somme de 2OOO EUROS au titre des frais engagés par la Commune.

Contacté hier, l’éphémère premier adjoint indique <<prendre acte >> de cette décision de justice et se dit << entièrement tourné vers l’avenir >>.

WordPress theme: Kippis 1.15
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils