COMMUNIQUE DE PRESSE

——-Message original——-

Bonjour

Nous avons envoyé ce communiqué de presse à la presse et à tous les députés

Les anti LGV du Var ne prennent pas de vacances :

Le Collectif Stop LGV Sud Sainte Baume a été heureux, dans un premier temps, de constater que le rapport de la Commission Mobilité 21, approuvé par le Gouvernement, avait repris certains éléments faisant parti de ses arguments contre le projet de LGV PACA, en donnant la priorité à la rénovation et l’amélioration de l’existant et proposait de renoncer aux Lignes à Grande Vitesse, projets pharaoniques et déficitaires.

Après ces affirmations, nous nous attendions à l’arrêt pur et simple du projet LGV PACA.

Or, il n’en est rien, puisque sous la nouvelle appellation de « Ligne nouvelle PACA » le gouvernement a validé les propositions de la commission pour la réalisation en 1ère phase des gares de Nice et Marseille dont le coût – manifestement sous-estimé – est fixé à 6,5 milliards d’euros.

La réalisation de ces deux gares n’apportera aucune d’amélioration à la situation existante qui n’est pas abordée dans le rapport.

 

En effet, la ligne nouvelle ne sera jamais la solution à la congestion et à la pollution des métropoles, elle sera toujours d’un coût prohibitif, détruira nos paysage et ne servira qu’à 20% de la population.

 

Le rapport préconise aussi la poursuite du projet de ligne au-delà de Marseille en “Seconde priorité”, c’est-à-dire pour une réalisation à l’horizon 2030 / 2050, tout en recommandant que les études se poursuivent.

Il s’agit en clair d’une ligne nouvelle qui, partant d’Aubagne ou un peu avant passerait par Le Camp du Castellet, l’est de la plaine du Beausset, et enfin à partir de Ste Anne d’Evenos passerait en tunnel jusqu’à Toulon.

 

Ce tunnel percerait un massif qui constitue un véritable château d’eau pour notre région et mettrait ainsi en péril ses ressources en eau, un tunnel dont le coût et les conditions d’exécution sont à rapprocher du tunnel routier sous Toulon toujours pas en service après des années de travaux et dont le budget a explosé.

C’est pourquoi, le COLLECTIF STOP LGV SUD SAINTE BAUME demande, en l’état actuel des informations disponibles :

– L’arrêt immédiat des études en cours pour la ligne nouvelle entre Marseille et Toulon

– Que le budget prévu pour les études de la LGV PACA, soit reporté sur les études du SRIT (Schéma Régional des Infrastructures de Transports) en cours d’élaboration

 

– Que toutes les collectivités territoriales concernées, ainsi que les associations locales, qui ont acquis une expertise certaine sur ces questions de transports, participent aux études du SRIT afin d’établir des propositions concrètes pour développer un réseau de transport régional.

 

– Que le gouvernement confie à un cabinet indépendant les études sur les nœuds ferroviaires de Marseille et Nice qui ne peuvent être un calque du projet LGV PACA mais doivent s’appuyer sur l’existant et les travaux en cours (troisième voie Marseille Aubagne et Nice Cagnes

 

– Que l’étude de l’amélioration des conditions de fonctionnement de la gare St Charles de Marseille, soit traitée dans le cadre des études du SRIT (cadencement des TER et financement)

 

le 23 juillet 2013

Le Collectif Stop LGV Sud Sainte Baume

Didier CADE

Président

06 11 97 29 42

 

WordPress theme: Kippis 1.15
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils