Municipales 2014: Georges Ferrero a décidé de s’engager et d’être candidat.

Logo élan Beaussetan


IMG_8291PortraitAB - Copie

Ma déclaration de candidature

Après le temps de la réflexion vient celui de l’engagement.

N’ayant plus de fonction au sein du Conseil Municipal, je ne peux que constater des évolutions avec lesquelles je ne suis pas d’accord. Toutefois critiquer systématiquement n’est pas dans mon fonctionnement. Pour changer les choses, je préfère m’engager !

Aujourd’hui, c’est une décision forte que je vous livre ; un choix mûrement réfléchi, conforté par la confiance que beaucoup me témoignent. C’est avec détermination et enthousiasme que je suis candidat aux prochaines municipales.

Les élections sont fixées aux 23 et 30 mars prochains. C’est une échéance importante, ne laissez pas passer cette occasion de choisir l’avenir de votre commune.

Moi, j’ai décidé de m’engager et d’être candidat pour donner à ma commune, la nôtre, l’élan dont elle a besoin.

Le fondement de mon engagement, c’est mon amour sans faille au Beausset. A 61 ans, j’ai décidé de prendre du recul par rapport à mon activité professionnelle et de consacrer du temps à ma commune. Quand j’étais enfant, le village comptait tout juste 2.000 habitants, on s’amusait tous au patronage, les soirs d’été, on sortait des chaises et on parlait dehors avec ses voisins ; il y avait des chevaux et des moutons, à peu près 500 viticulteurs qui produisaient 40.000 hectolitres de vins, des moulins à huile,…

Hier bourgade agricole, Le Beausset compte aujourd’hui plus de 9.000 habitants. Beaucoup de familles de souche sont restées implantées, d’autres sont venues s’y établir.

Mon engagement, c’est la qualité de vie de chacun et le bonheur de vivre ensemble dans cette petite ville à la campagne. Du centre-ville au Rouve, de La Couchoua aux Folies, de la Font des Pères à la Gueirarde, de la Marette aux Ginestés,… par tous les quartiers, il faut qu’il y ait une âme, celle d’un village qui a beaucoup grandi, juste pour donner plus.

Réduction des dépenses inutiles et engagement en faveur du développement durable, mise en place d’un environnement favorable aux entreprises et commerçants, soutien au tissu associatif, valorisation de l’identité provençale de notre village, dynamiser les liens inter-générationnels en intégrant les initiatives par et pour les jeunes, organisation plus pratique et plus sûre de la commune, nouvel élan à l’expression culturelle,…

Tels sont parmi les objectifs de mon programme sur lequel s’attachent des groupes de travail qui vont et iront à votre rencontre pour écrire tous ensemble les pages du futur plan de développement du Beausset.

Nous n’écrirons pas un catalogue, mais des propositions concrètes et réalistes, en adéquation avec vos besoins et envies, en adéquation avec nos finances !

Et quand il sera besoin, je sais pouvoir compter sur le Conseil Général du Var et Madame Josette Pons pour accompagner nos projets.

 

Le Beausset est membre à part entière de la Communauté de Communes Sud Sainte Baume, il doit y jouer son rôle.

Par le passé, j’ai pris une part active au développement du tourisme, des sports, et à l’animation. Demain je veux aller plus loin et m’attacher à tous les secteurs de la vie communale. J’y mettrai les moyens intellectuels et humains avec une équipe motivée et soudée, sans intérêt partisan ou personnel, sans sectarisme politique, dont la plupart des membres n’a jamais été élue.

Cette équipe ressemble aux Beaussétans, parce que ce sont des Beaussétans, de naissance ou d’adoption qui tous et ensemble, ont envie d’aller de l’avant, dans le respect des valeurs de la droite républicaine.

 

Ce que l’expérience m’a apporté, je veux le mettre au service de l’équilibre et du dynamisme de ma commune, loin des mensonges, des manipulations, des intérêts personnels ou de circonstance.

Je serai en campagne comme je suis dans la vie, à l’écoute et prêt à m’investir pour la cause commune

Notre parti, c’est Le Beausset

Je suis un homme d’ouverture, issu de la droite républicaine. Aux municipales, notre parti, c’est Le Beausset.

Affilié à l’UMP depuis de nombreuses années, j’aurais pu me réclamer de cette formation politique pour ces prochaines élections.

Toutefois il y a une logique dans le plus grand parti de France : en principe c’est le maire sortant qui bénéficie de ce soutien ; c’est ce qu’on appelle la prime au sortant. Chez nous il n’en n’a rien été.

L’investiture UMP n’a pas été octroyée et je dirais que c’est bien. Les candidats livreront campagne à armes égales, sans le soutien d’un puissant appareil politique qui aurait pu troubler la donne.

Pour ma part, j’ai choisi autour de moi, des personnes de la société civile dont certaines sont à l’UMP, d’autres pas. J’insiste sur le fait que ma liste est d’ouverture et d’intérêt général ; elle se situe résolument dans la majorité départementale, riche de toutes ses composantes, avec des personnes engagées et volontaires encartées ou non ; ce n’est pas en cela que réside leur valeur.

Une chose est sûre, le parti de l’Elan Beaussétan, c’est le Beausset et les objectifs et ambitions qui touchent notre commune.

Comme je le dis régulièrement, occupons-nous des secteurs pour lesquels nous avons des leviers d’action, pas des grands faits de société sur lesquels nous ne pouvons rien.

Et nous aurons bien assez à faire avec cela. Le Beausset est une commune de 9.270 habitants à part entière, chef-lieu de canton et membre de la Communauté de Communes Sud Sainte Baume. Voilà notre ligne de conduite

 

Ci-dessous le tract de déclaration de campagne de monsieur Georges FERRERO

 

 

 

 

 

WordPress theme: Kippis 1.15
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils