JEAN VADON Maire du BEAUSSET PAR INTERIM… Jusqu’à samedi

DSC_0122

photo jpv le beaussetan

 

Suite à la démission de Jean-Claude Richard au lendemain du premier tour, le premier adjoint Jean Vadon assure l’intérim.

Jean-Claude Richard, qui n’avait pas accepté d’arriver en deuxième position au soir du premier tour, démissionnait de ses fonctions de maire dès le lendemain. C’est donc son premier adjoint, Jean Vadon, qui depuis, assure le poste.

Et ce, jusqu’à samedi, jour d’installation du nouveau conseil municipal, prévu à 10 heures, et à l’issue duquel Georges Ferrero deviendra officiellement premier magistrat. « J’ai déjà signé les lettres de convocation, explique le maire par intérim. A part cela, j’expédie comme on dit les affaires courantes, je signe des conventions, etc. »

« Comme beaucoup, je n’ai pas compris »

A 86 ans, M. Vadon ne figurait pas dans la liste du maire sortant : « Amon âge et après 20 ans passés à la mairie, ça suffit. » Ce qui ne l’empêche pas de compatir avec le « traumatisme » des colistiers « abandonnés ».

« Comme beaucoup, je n’ai pas compris. Jean-Claude Richard avait pourtant toutes ses chances au second tour. Mais il a une forte personnalité, un super-ego peut-être… Il a préféré arrêter. »

Il souhaite maintenant que Le Beausset « retrouve sa sérénité » : « Georges Ferrero est quelqu’un du pays, issu d’une très vieille famille d’immigrés italiens, qui a beaucoup d’attaches. Un Beaussetan de souche à la mairie, ce n’était pas arrivé depuis longtemps. »

Sagement, il lui conseille de « bien s’entourer », notamment « pour tout ce qui concerne l’expertise comptable ». Enfin, il veut croire que l’opposition s’inscrira dans une démarche constructive : « Mais Edouard Friedler est quelqu’un de bonne composition… »

Même « de loin », Jean Vadon observera avec attention, et visiblement avec bienveillance, la tournure des événements.

(Article de var matin)

WordPress theme: Kippis 1.15
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils