PREMIÈRE RÉUNION du Conseil CCSSB du 30 avril 2014

Conseil CCSSB du 30 avril 2014 par Gérard Demory

 

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU MERCREDI 30 AVRIL 2014

Premier conseil à part entière sous la présidence de F.BERNHARD….
Quelques absents… dont M. PALIX ex maire de BANDOL et délégué communautaire de l’opposition. On ne sait, au regard de la confusion qui a présidé par moment aux différents votes, s’il avait ou non donné délégation de pouvoir et si oui à qui….. Aucun appel des présents n’a été effectué avant le début de la séance…. Pas très sérieux… et difficile de parler de « rodage » de par un président à priori aguerri aux réunions de ce genre…. même si une feuille de présence semble avoir circulé.

Jusqu’au point 7 de l’ordre du jour il s’agissait de désigner des représentants à diverses commissions… Là aussi il a fallu que certains délégués rappellent que ce type de vote est effectué à bulletins secrets….. et que pour le point 2) il ne s’agissait pas de voter pour désigner les membres de la commission ( ô combien sensible) de délégation des services publics, mais de définir les modalités de dépôt des listes de candidats…. Il a été décidé que les listes devaient être déposées 48h après la réception de la convocation du prochain conseil….

Les budgets 2013 ont été ensuite adoptés avec plusieurs abstentions (élus qui n’étaient pas au conseil en 2013, ce qui est logique) aprés quelques questions tant de l’opposition de SANARY que d’un élu de l’opposition de LE BEAUSSET (monsieur E. FRIEDLER). Unanimité concernant les budgets 2014 et subventions 2014.

De même les compensations versées aux communes pour 2014 (2,9 millions pour BANDOL, , plus de 7 millions pour SANARY).
Le taux des taxes locales pour 2014 était identique à 2013 et de même pour les taxes relatives aux ordures ménagères.

Lorsqu’il s’agissait d’en venir au montant des indemnités versées aux élus il était précisé que le président de CSSB percevait 3135,83 Euro bruts, et chaque vice président 1254,48 Euro. Les conseillers d’opposition de SANARY menés par monsieur THOMAS demandaient au président de baisser ses indemnités, en faisant remarquer qu’il était maire mais aussi conseiller général. Refus poli de ce dernier s’amusant ajouter qu’il n’était pas fonctionnaire mais profession libérale, et demandait, sur insistance de monsieur THOMAS s’il fallait procéder à un vote … Aucune demande particulière ne se manifestait…. Satisfaction totale du président….

La réunion s’achevait vers 16h30 après l’examen des derniers points de l’ordre du jour relatif au statut des personnels, formation etc….

Le président invitait les participants et l’assistance à rejoindre non pas l’apéritif de par l’heure mais la collation… ajoutant que le coût en serait communiqué lors de la prochaine réunion…. et qu’il ne serait pas utile d’aller jusqu’au Conseil d’Etat pour connaître ces factures (*) .

G. DEMORY

(*) Pour les non initiés un conflit avait opposé le maire de SANARY à certains membres de l’opposition au conseil municipal, ces derniers demandant communication de factures qui leur avait été refusée….

Factures classées « Secret défense » à Sanary: la commune condamnée par le Conseil d’Etat

Références: Conseil d’État

NDC: Comment vous dire…
En fait, tout est convenu d’avance, on se demande d’ailleurs pourquoi ils se réunissent !
Que ce soit pour un conseil municipal ou pour le conseil de la CCSSB, il semblerait que cela soit monnaie courante.
Pour preuve, le président et les vices présidents ont tenu une réunion à la mairie annexe du Castellet qui se trouve au plan du Castellet pour parler entre eux, ce qui est tout à fait leur droit.

Je m’étonnais de deux choses, qu’il n’y ai pas eu d’appel au début de la séance et qu’il n’y ai pas d’enregistrement des débats de prévu pour établir le procès-verbal.

Pour ce qui est des 1200000€ du prêt consenti pour créer un bistro et des logements à Riboux, on n’en sait pas plus !

WordPress theme: Kippis 1.15
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils