RETOUR EN ARRIÈRE SUR LE CONSEIL MUNICIPAL du 26 JUIN 2014 ( Compte de Gestion et Compte Administratif 2013.)

 

 

 

  1.  Compte de Gestion et Compte Administratif 2013.

 

Le groupe « Le Beausset Rassemblé » a décidé de s’abstenir sur l’approbation du compte de gestion et du compte administratif 2013 de la Commune pour deux raisons :

– Vous aviez promis durant la campagne électorale un audit des finances de la Commune.

Le travail effectué par Mme la Comptable des Finances Publiques, ne peut le remplacer, même si la qualité et la sincérité de son travail ne souffrent aucune contestation. Il manque évidemment une analyse prospective pour guider l’action de la Municipalité.

 

– Après étude des documents remis, nous nous alarmons de la faiblesse de l’indicateur « Capacité d’autofinancement nette après remboursement du capital de la dette » : 39€/hab alors que la moyenne nationale est de 111€/hab pour des communes de même taille.

En effet cet indicateur détermine entre autres le potentiel de la Commune à engager des projets d’avenir sans augmenter les impôts.

Or nous constatons que la précédente Municipalité n’a rien fait pour augmenter la marge d’autofinancement, préférant emprunter 520 000€ au 1° janvier 2014 (sur  20 ans !), plutôt que de profiter d’un excédent conséquent de fonctionnement de

855 321,39€ pour diminuer le montant de ce prêt et préserver ainsi des projets d’avenir.

 

  1.  Affectation du résultat 2013.

 

Le groupe d’opposition « Le Beausset Rassemblé » a décidé de voter contre cette affectation.

Même s’il est normal que cet excédent soit reversé à la ligne 002 du budget, il nous a semblé important, par ce vote, d’attirer à nouveau l’attention, sur l’utilisation qui en est faite.

Il faut mettre en parallèle  la faiblesse de la provision de l’excédent de fonctionnement que vous avez affecté à l’investissement 2014 (187 000€ contre 350 000€ en 2013), alors que vous bénéficiez au départ d’un excédent de plus de 850 000€.

Excédent qui est d’ailleurs lié indirectement à l’emprunt (que nous estimons inutile, puisque il y avait un excédent conséquent) de 520 000€ contracté au 1° janvier 2014, qui plus est sur 20 ans!

Le contribuable paiera cette année près de 40 000€ (39 916,56€ exactement) pour le remboursement de ce prêt. Cette somme n’aurait–elle pas pu être plus utile par ailleurs ?

Nous vous demandons de renoncer à l’emprunt que vous avez demandé de voter pour le 1° janvier 2015, alors que vous n’engagez en 2014 aucun projet structurant (ce qui est normal, la première année de la mandature).

 

 

WordPress theme: Kippis 1.15
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils