BIZARRE, COMME C’EST BIZARRE…

 

Après l’affaire des moutons, pour la fête de l’Aîd, qui a beaucoup secoué la commune, le maire, Georges Ferrero, n’a pas jugé utile d’être  personnellement présent à la cérémonie d’hommage aux victimes des attentats du 13 /11/2015 perpétrés par des terroristes de l’organisation « état islamique ».

Prétextant une réunion familiale à l’extérieur, dans un contexte national et municipal très sensible, son absence à la cérémonie organisée au monument aux morts du Beausset, lundi dernier a été particulièrement remarquée et fortement désapprouvée.

De nombreux Beaussetants s’interrogent…

DSC_0043

 

 

 

 

 

WordPress theme: Kippis 1.15
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils