ÉTONNANTE CONCEPTION DU DÉBAT DÉMOCRATIQUE AU BEAUSSET

 

Après une remarque justifiée de l’élu d’opposition Edouard Friedler le maire s’est laissé surprendre par son adjoint aux travaux monsieur ESPINET, dont les paroles ne sont pas     « politiquement correctes ».

En effet, on ne peut pas ignorer, dans les prises de décision, les 25% de la population, que représente l’opposition ( qui depuis les élections ont du d’ailleurs augmenter). Il est tout à fait antidémocratique de ne pas les associer volontairement à la gestion des affaires de la municipalité.

Le maire,qui n’a pas jugé nécessaire de reprendre son adjoint, n’a fait « qu’enfoncer le clou » et maintenir le débat dans la médiocrité et l’hypocrisie.

Nous les félicitons et les remercions tous les deux pour cette leçon de démocratie !

 

 

Ne vous privez pas de regarder la vidéo;

 

WordPress theme: Kippis 1.15
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils