Argus des Communes : Diagnostic Financier du BEAUSSET sous la mandature précédente

SOUVENIRS, SOUVENIRS: L’Association ( les contribuables associés ) a fait paraître  un diagnostic financier de toutes les communes de France de 2008 à 2014.

Sous l’ancienne mandature, notre village était dans le Top 3 du Var. Ceci vient contredire  l’équipe de Georges FERRERO et en particulier son adjointe aux finances qui n’arrête pas de dénigrer la gestion ( et surtout les dépenses) de son prédécesseur.

Au lieu de s’auto satisfaire, à chaque conseil municipal, de l’utilisation de l’argent du contribuable, il devrait « revoir sa copie » et analyser cet article afin de remettre les finances de notre commune sur la bonne voie.

NOUS ATTENDONS DES ACTES !

ARGUS DES COMMUNES

VOICI LA NOTE DE VOTRE COMMUNE D’ APRÈS LE NIVEAU DE SES DÉPENSES EN 2014 :

BEAUSSET(LE) (83330)CC SUD SAINTE-BAUME
VAR – Provence-Alpes-Côte d’Azur
Population légale : 9 244 habitants
Population DGF : 9 289 habitants
Maire durant la mandature précédente jusqu’en mars 2014 : Monsieur Jean-Claude RICHARD
Maire depuis mars 2014 : Monsieur Georges FERRERO
Attention : cette note évalue uniquement le niveau de dépenses engagées en 2014,
et ne sanctionne pas l’ensemble de la gestion de la commune.
TOP 3 des communes les moins dépensières

01 TRANS-EN-PROVENCE 19/20
01 BEAUSSET (LE ) 19/20
01 SOLLIES-TOUCAS 19/20
Flop 3 des communes les plus dépensières

01 BANDOL 0/20
01 PUGET-SUR-ARGENS 0/20
01 BORMES-LES-MIMOSAS 0/20
Les données budgétaires depuis 2008 : dépenses, prélèvements et dette
DÉPENSES
C’est le niveau de dépenses totales par habitant qui permet de calculer la note du maire de la commune, par comparaison avec les autres communes de même taille. (En savoir plus sur la méthodologie

).
Ce paramètre est important, car des dépenses élevées nécessitent des ressources élevées (impôts, subventions, dette…)
Les dépenses de la commune (rapportées au nombre d’habitants) sont la somme des dépenses de fonctionnement et des dépenses d’investissement de la commune. Les dépenses de personnel sont une partie des dépenses de fonctionnement, mais permettent d’avoir une idée de la bonne gestion de la commune.
L’évolution des dépenses permet de mesurer l’effort fait par la commune pour les maîtriser pendant le dernier mandat. La note principale mérite d’être nuancée par cette seconde note :


La note d’évolution des dépenses de la commune (hors EPCI) entre 2008 et 2014 est de :
15 /20
-13 % par an

2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Dépenses totales de la commune par habitant 1140 € 1274 € 1109 € 1100 € 1206 € 1158 € 1067 €
dont Dépenses de Fonctionnement par habitant 896 € 868 € 869 € 869 € 908 € 833 € 938 €
dont Dépenses de Personnel par habitant 457 € 446 € 452 € 461 € 490 € 454 € 510 €
Dépenses de la communauté de communes (donnée disponible uniquement pour l’année 2014) n.c n.c n.c n.c 416 € n.c 378 €

La plupart des maires ont délégué une partie des missions de la commune à une communauté de communes. Les dépenses de cet échelon administratif supplémentaire peuvent atteindre des niveaux très élevés.
En effet, à l’échelle de la France, les dépenses des communautés de commune représentent plus du quart des dépenses totales de l’échelon communal.

En 2014, les dépenses par habitant de la communauté de communes s’élèvent à : 378 €. En additionnant les dépenses de la commune à celles de la communauté de communes, la dépense totale par habitant s’élève à 1445 €.
 

IMPÔTS ET TAXES

Fiscalité locale
Prélèvements
Tendance depuis 2008
1.7 % par an

Les impôts et taxes sont à la fois prélevés sur les habitants et sur les entreprises.
2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Prélèvements totaux par habitant 434€ 434€ 442€ 448€ 456€ 421€ 485€
Impôts locaux de la communauté de communes n.c n.c n.c n.c 262 € n.c 260 €

En 2014, les impôts locaux de la communauté de communes s’élèvent à 260 € par habitant.

Évolution des taux
La fiscalité locale repose pour l’essentiel sur 4 taxes différentes : la taxe d’habitation, la taxe sur le foncier bâti, la taxe sur le foncier non bâti et la contribution territoriale des entreprises. Les montants prélevés sont le résultat d’un calcul basé sur l’assiette (la base taxable) et les taux (le pourcentage prélevé sur cette base). Seuls les taux sont votés par le conseil municipal.
DETTE
dette
Tendance depuis 2008
1.6 % par an
Quand les impôts, les taxes, les subventions et les dotations de l’Etat ne suffisent pas à financer les dépenses de la commune, le maire peut avoir recours à l’endettement. Le remboursement des anciennes et nouvelles dettes a un coût croissant au fur et à mesure que la commune contracte de nouvelles dettes. Les intérêts de la dette alourdissent les dépenses de fonctionnement
2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Dette par habitant 451€ 499€ 506€ 533€ 527€ 497€ 501€
-------------------------------------------------------------------
“Trop de dépenses publiques c’est trop d’impôts”
www.contribuables.org
WordPress theme: Kippis 1.15
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils