LA PAILLE ET LA POUTRE

 

C’est après deux ans révolus de mandat que notre bien aimé maire décide (en dernière minute !!!!!) d’étaler ses états d’âme, et sa souffrance d’héritier de Jean-Claude RICHARD.

La forme est toujours aussi stupidement scolaire, puérile et niaise, les mots employés grandiloquents, pompeux, inadaptés et ne correspondent pas du tout aux  » performances orales  » de notre premier magistrat. Certains verbes employés laissent même penser que notre maire est élu depuis quinze  jours!!!

Monsieur FERRERO, vous auriez dû, avant de vous laisser entraîner dans cette spirale qui semble vous rendre dépressif et vous paralyser, suivre la sagesse populaire qui nous dit: « GOUVERNER C’EST PRÉVOIR ».

Un seul petit exemple suffira à éclairer  la lanterne de nos lecteurs: La pose d’une pompe de relevage dans le petit local derrière la mairie, désespérément inutilisé (Le petit local!!!),aurait dû être prévue dés le lendemain de l’élection triomphale de notre nouveau maire !!!  ( durée estimée des travaux : 2 heures!!). Il semblerait que le nouveau directeur des services techniques de la ville n’ait pas su apprécier à sa juste valeur l’urgence et l’importance des travaux.

Dans un prochain article nous reviendrons sur chaque point développé dans l’éditorial.

Ce tissu de contrevérités et de jeux de mots faciles, ne peut rester sans réponse.

Il est sûrement plus facile pour Georges FERRERO de montrer la paille dans l’œil de M. J.C. RICHARD , que de cacher la poutre qui est dans le sien. Cette méthode est l’apanage des incompétents et des faibles. Mais vous ne pouvez plus nous tromper , et il est de notoriété publique qu’on ne peut trouver personne qui accepte de dire qu’il a voté pour vous!!!! Parfois, vous l’avez compris, le découragement et la colère submergent vos administrés!

Jean Pierre VITRANT

 

 

Revue Municipale juillet 2016

WordPress theme: Kippis 1.15
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils