COMPTE-RENDU PARTIEL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10/10/2016 PAR E. FRIEDLER

Pour des raisons indépendantes de ma volonté, je n’ai pu assister au conseil municipal, pour vous en rendre compte. C’est pourquoi vous trouverez ici qu’un texte du beausset rassemblé concernant le PLU, le  rapport du SIVAAD et les questions diverses.

J P VITRANT

 

Un nouveau conseil municipal, lundi 10 octobre 2016.

Avec un ordre du jour bien mince, malgré un point important : la modification n°1 du PLU. Vous y trouverez les nouvelles normes liées aux lois ALUR et Macron ainsi que l’important projet d’aménagement de la zone des Léques.
Enfin, en question diverse posée par le Front National, le Maire s’est fait applaudir par l’assistance (composée pratiquement exclusivement d’adhérents du FN) en déclarant que même s’il en avait la capacité, il refuserait d’accueillir des réfugiés et ce avec l’accord de l’ensemble de sa majorité ! Vous pourrez lire la position des Elus du Beausset Rassemblé sur cette question.

Edouard Friedler pour le Beausset Rassemblé.

Compte-rendu du Conseil Municipal du 10 octobre 2016.

Vous trouverez ci-dessous un extrait du débat en vidéo.

Un nouveau conseil avec un ordre du jour des plus minces si ce n’est un point très important : il s’agit de la révision n°1 du PLU.

Modification N°1 du PLU.

Nous regrettons une fois de plus qu’un document de cette importance ne nous ait été remis que 5 jours avant la séance, même si ce délai est légal. Il traduit un mépris pour les minorités du Conseil et les Electeurs qu’ils représentent. D’autant que ce document a été longuement préparé et que les Conseillers minoritaires n’ont jamais été associé aux réflexions par le biais de commissions extra-municipales. Il y a là manifestement un déficit de démocratie, dont le Maire s’accommode avec un grand sourire !

La précédente municipalité avait classé la zone entre le terrain de rugby et le rond-point de Maran (entrée du Beausset en provenance d’Evenos) comme première zone à urbaniser, et la zone des Lèques (entrée du Beausset en provenance de Bandol) en priorité n°2. Nous ne savons pas si ce choix était judicieux, mais il vient d’être inversé. Nous n’en connaissons toujours pas les véritables raisons. Celles qui sont avancées (plus pratiques pour l’acquisition et l’assainissement) nous paraissent extrêmement « légères » au regard de l’importante question qui est « comment doit s’opérer un développement harmonieux du Beausset ? » Nous nous demandons toujours s’il y a un pilote dans l’avion ?  Nous réclamons régulièrement et en vain, une étude d’urbanisme avec un véritable projet, qu’il serait indispensable de rendre public.

La décision prise ce soir va conditionner en partie le Beausset de demain.

L’habitude du Maire est de faire le moins de publicité possible sur ses projets, tout en restant dans le cadre légal. Puis de répondre que personne n’est allé consulter les dossiers au service de l’urbanisme !

Enfin, nous n’obtenons pas de réponses à nos questions concernant les problèmes de circulation qui vont être aggravés à cette entrée du Beausset par la présence de 4 à 500 nouveaux Beaussétans. Pas plus que sur les questions de scolarisation des enfants qui arriveront.

C’est le jour du vote (et non dans le dossier remis) que nous apprenons la création d’un nouveau rond-point et d’une aire de co-voiturage dans ce secteur. Les 150 logements du projet, prévus page 26 du document deviennent en séance 130.

Nous apprenons également, au détour d’une intervention, qu’il faudra construire une nouvelle école. Lorsque nous demandons le lieu (qui est peut-être déjà arrêté) nous n’avons pas de réponse. Alors qu’il s’agit d’une réflexion de la plus haute importance, qui induit de nombreuses questions : circulation, développements de l’habitat,…

Nous mettrons en ligne dès que possible l‘ensemble des documents qui concernent la zone des Léques, mais également les nouvelles règles d’urbanisme selon les zones. Vous en serez prévenus par un message.

 

Rapport annuel du SIVAAD.

Il s’agit d’un groupement d’achats auquel notre commune adhère.

La part des aliments bio achetés pour les cantines par l’intermédiaire du SIVAAD représente 6318€ sur 124810€, soit 5%. Mme l’Adjointe précise que la coopérative de produits bio, AgribioVar, va faire partie des fournisseurs du SIVAAD. Nous verrons (et espérons) que la part de produits bio augmentera.

Nous avons redemandé si l’utilisation des produits de nettoyage contenant des composés organiques volatils, nocifs pour la santé (des agents et des utilisateurs des locaux, notamment les enfants) avaient été abandonnée.

La seule réponse que nous avons eue est que ces produits sont conformes aux normes en vigueur. Réponse très insuffisante, quand on connaît l’influence de certains lobbys.

 

Question diverse du Front National.

Le thème était : « nous ne voulons pas de migrants au Beausset ».

La position du Beausset Rassemblé est claire. Dans notre situation actuelle de commune carencée en terme de logements sociaux, il nous est impossible d’accueillir des réfugiés, comme le demande l’Etat.

Ce que nous désapprouvons, c’est l’attitude du Maire qui a surenchéri sur les demandes du Front National, expliquant que de toute façon il n’aurait pas voulu de ces personnes en détresse absolue, même si nous en avions eu la possibilité. Il s’affranchissait ainsi, de toutes considérations humanistes mais aussi républicaines. Qu’il le veuille ou non et que le Front National le veuille ou non, la France est liée par sa Constitution qui fait référence explicite aux Droits de l’Homme, sa place dans l’Europe et les Traités internationaux.

Le Maire a peut-être gagné quelques sympathies ce soir du côté du Front National, mais il ne s’est pas grandi en se mettant à sa remorque. Il devrait se rappeler que souvent on préfère l‘original à la copie !

En ce qui nous concerne, notre boussole est constituée par les valeurs humanistes et républicaines qui sont des valeurs à la fois de droite et de gauche.

 

Edouard Friedler pour le Beausset Rassemblé.

0007-868feb04-e0bd-4266-8dbb-4c8801e876d6

 

WordPress theme: Kippis 1.15
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils