LE BEAUSSET: Compte rendu de réunion concernant les conditions de travail des enfants de l’école primaire Malraux et des DTA.

Je vous conseil de prendre 5 minute pour lire cet article nous sommes toujours actif et nous ne comptons pas lâcher l’affaire a bon entendeur nous allons demander aux parents de ce mobiliser a la rentré l’affaire est grave

STEPH LILOU

 

 

 

 

Compte rendu de réunion concernant les conditions de travail des enfants de l’école primaire Malraux et des DTA.

Date
12/01/2017

Heure et Lieu
18h30 à l’espace Mistral le Beausset

Intervenant
Mairie : 
Mr le maire, Georges Ferrero
Mr Patrick Espinet, adjoint aux travaux
Mme Laurence Bousahla, adjointe aux affaires scolaires et à la petite enfance
Mme Sybille Rey, adjointe à la sécurité
L’inspection d’académie, représentée par Mme Godineau
Les parents d’élève de l’école primaire Malraux

Attention, nous précisions que ce compte rendu n’a pas de visé politique mais la communication de l’information. Les phrases entre guillemets sont l’écriture de ce qui a été dit lors de cette réunion.

Si certaines parties sont manquantes, ce n’est pas une volonté de cacher des choses mais simplement que nous n’avons pas pu tout entendre dû à l’effervescence générale. Ce rapport est la synthèse des notes prises par plusieurs personnes. Seules les parties qui ont été communes ont été écrite afin d’assurer une absence de subjectivité.

Explications de la mairie

Présentation du maire des différents intervenants

Mme Rey : 
 Nous a donné des informations sur l’amiante en général, son utilisation depuis de très nombreuses années…
Selon elle, seules les expositions à long terme posent problème. Tel que les travailleurs à l’amiante et « nos enfants ne sont pas des travailleurs à l’amiante ».
L’usage d’amiante dans les bâtiments est interdite depuis 1997, par voie de conséquence de nombreux habitats (maisons) contiennent de l’amiante encore à ce jour.
Les obligations de mise à jour du DTA est tous les 3 ans. Les dernières mises à jour sont de 2004 et 2007.
Le diagnostic (l’intervention) a été fait le 3 janvier 2017.

Mr le maire : 
Détails du travail important accompli : nombreuses réunions, lancement des mise à jour des DTA, devis pour les locations des préfabriqués…
A ce jour 6 préfabriqués vont arrivés : « 2 arrivent demain et 3 le jeudi 19 janvier » (Nous n’avons pas pu demander quand le sixième arrivait à cause du bruit)

Mr Espinet: 
La loi impose de condamné les locaux et c’est ce qu’ils ont fait
Lancement des DTA pour tous les locaux communaux
Rappel des livraisons demain et jeudi 19 janvier et du raccord électrique « le vendredi suivant »

Mr le maire : 
« Nous avons pris notre responsabilité et nous avons évité le drame »
« Le budget est énorme » et aura un impact sur nos impôts.
Remerciements à l’association la joie de vivre qui a prêté sa salle.

Mme Bousahla : 
Détails de la journée de lundi avec explication des contacts par mail ou téléphonique pour prévenir les familles
Explications sur les salles :
Au niveau du collège, celui-ci a proposé 2 à 3 salles. 
Ces salles ont été refusé car étant trop éloigné, la gestion de l’odel n’était pas faisable ainsi que la gène occasionnée pour les parents avec des enfants sur plusieurs établissements. Les autres points (cantine, récréation…) ne posaient pas de problème.
Au niveau de Gavot
Il y a eu une visite avec l’inspectrice d’académie et les 2 directrices d’école pour trouver et valider les salles possibles.
Au niveau de Pagnol
« Mr sufren a proposé 2 salles »
« C’est les enseignants qui ont refusé, ils voulaient rester ensemble »

Mme Godineau : 
Au niveau du pole st Exupery
« Mme Bau a refusé pour des questions de sécurité »
Intervention de Mme Bau qui a expliqué que la présence de la mezzanine était problématique car l’enseignant(e) ne pouvait laisser sa classe si un problème survenait.
Explications sur la cantine : répartition des effectifs sur les 2 cantines

Mr le maire : 
 Présentation des modulables de 54 m2
Répartition des classes jusqu’à la fin des travaux : 6 dans le préfabriqués et 2 définitivement à Gavot.
Les travaux se dérouleront cet été.

Mme Rey : 
 Perturbation de la circulation le vendredi 13 janvier et le jeudi 19 janvier, jour de livraison des préfabriqués. Circulation alternée

Questions Réponses

1. A quelle date les enfants seront-ils dans les préfabriqués ?
Réponse du Maire : Les enfants devraient rentrer dans les préfabriqués le 23 janvier 2017.

2. Avez-vous les résultats du DTA ?
Réponse du maire : « On attend les résultats, on a un service qui s’en occupe »

3. Y a-t-il une évaluation des risques que les enfants ont déjà subit ?
Réponse du maire « il n’y a pas de risque pour les enfants »
Complétée par Mr Espinet: « A ce jour, c’est très minime. Minime ou pas on a pris la décision de fermer »

4. Est-ce que les résultats vont être transmis aux parents ?
Le maire a répondu positivement sur la transmission mais ne sait pas le moyen de transmission.

5. Combien de temps vont durer les travaux ? Est-ce que ce sera bon pour septembre ?
Réponse du maire : On préfère attendre les vacances pour faire les travaux pour raison de sécurité. Ils verront s’ils peuvent avancer les travaux.
Intervention de l’inspection d’académie : elle précise que les parents partent souvent une semaine en avance mais que cependant on ne peut pas modifier un calendrier national.
Réponse de Mr le maire : il peut y avoir des aménagements de temps. 
« Concernant le diagnostic, ce n’est pas moi qui peut dire quand on aura la diagnostic, dès qu’on l’aura on le communiquera »

6. Les diagnostics vont-ils être faits dans les autres écoles ?
Réponse du maire : « On les fait au fur et à mesure, chose qui n’a pas été faite avant et on pourra donner une information sur tous les bâtiments » La maison des arts a été cité en exemple (fermeture suite à un contrôle)

7. « Vous pensez qu’il y a un problème dans les sols avec l’amiante, vous envisagez de faire des travaux juillet/Août alors que vous ne connaissez pas l’ampleur des travaux ?
Réponse du maire : Ils ont fait faire des devis selon la superficie de l’école. « On avait prévu un budget pour refaire les sols et c’est quand on a voulu attaqué le sol qu’on a regardé les diagnostics et qu’on s’est aperçu qu’il n’y en avait pas et c’est pour ça qu’on n’a pas recouvert, car on aurait pu le faire comme certains, recoller les dalles et faire suivre, mais bon ce n’est pas notre intérêt du tout »

8. Question sur l’augmentation des impôts
Réponse du maire : les impôts ont été augmentés une seule fois en 2013 de 6.5%
« heureusement que ça a été fait car sinon vos enfants auraient été envoyé à saint cyr ou a Bandol .
Profitez aussi de faire le tri sélectif et sortez vos ordures ménagères aux heures où on vous le demande parce que là oui votre taxe d’ordure ménagère va doubler ou tripler car ce n’est pas la commune mais la communauté d’agglomération ».

9. Quand est-il du matériel scolaire ?
Répons du maire: « Dès lundi soir avec Mme Bousahla, on a rencontré Mme Garnier qui est la responsable des tablettes et tout ça. On a fait le nécessaire. Croyez moi c’est du non stop »

10. « Concernant le DTA qui aurait du être fait justement dans les écoles et les bâtiments. Pourquoi, si comme vous l’avez expliqué celui-ci doit être fait tous les 3 ans, vous ne l’avez pas fait avant ? Ou vous n’avez pas vérifié la présence des documents ? »
Réponse du maire : « c’est ce qu’on a fait »
Réponse d’un père : « Vous êtes là depuis 3 ans »
Réponse de Mme rey : « La loi a changé, nous avions jusqu’à fin décembre 2016. Tout en respectant les délais, on a fait cette vérification et c’est pour cela qu’il a été révélé qu’il y avait peut être de l’amiante ».

11. Est-ce que ce sont vos services qui font les diagnostics ?
Réponse de Mme Rey : « C’est notre conseillé prévention. La loi évolue très souvent. Et c’est à partir du moment où celui-ci a révélé le problème que nous avons décidé de fermer l’école »

12. « Tout à l’heure, vous nous avez dit tous les 3 ans et maintenant vous nous dites que la loi a changé ?
Réponse de Mr Espinet : Selon les lois le dernier DTA aurait du être fait au maximum en décembre 2010 et après au maximum pour fin décembre 2016.
Réponse des parents : et elle s’est passé le 3 janvier 2017.

13. Deux salles ont été proposées par les parents : la salle de motricité et la bibliothèque de la maternelle. Pourquoi n’ont-elles pas été utilisées et est ce qu’elles ne pourraient pas être utilisées jusqu’au 23 janvier ?
Réponse de Mme Bousahla : « Personnellement je n’ai pas eu vent de ces informations, m’avez-vous transmis le message »
Réponse d’une maman : « Nous avons demandé à Mme rio, présidente du rpb lors de la réunion de vendredi soir de vous transmettre le message »
La discussion a été coupé par le bruit.
Demande de la maman : la 1ere demande des parents a été qu’au moins la classe des CP soient coupées des 75. 
Réponse de mme Bousahla : Ils sont 63 pas 75.
Plainte d’un père : « Vous voyez ce que vous faites, vous contribuez à la mauvaise atmosphère. On vous dit 75, vous chipotez à 63. 63 pour une classe de CP c’est beaucoup trop. Vous vous plaignez des gens qui sont sur les réseaux sociaux, vous ne communiquez pas. On a attendu très longtemps pour savoir » »Et vous vous étonnez que sur les réseaux sociaux on est un peu perdu. Vous n’avez pas communiqué. Vous dites que le 28 décembre vous aviez un doute, pourquoi attendez vous le 2 pour en parler. Le 28 la mairie était elle fermée ?
Reprise de la question par la maman : Pourquoi ces salles n’ont pas été utilisées.
Réponse de Mme Godineau « Ce n’est pas de notre compétence, nous ne nous occupons que de l’enseignement. On a essayé de voir les salles libres. »
Réponse de la maman : « la salle de bibliothèque était libre car la personne responsable n’a repris que lundi. »
Réponse de Mme Godineau : pour eux s’étaient des salles utilisées.
Réponse de Mr le maire : « on a trouvé des solutions ».
Réponse de la maman : Ma fille de 6 ans n’entend pas son maître, rentre épuisée tous les soirs, elle fait comment pour travailler ?
Réponse de mr le maire : « Elle n’a qu’à se mettre au 1er rang »
Applaudissement général
Intervention d’une autre maman : « Mon fils a du mal aujourd’hui à me dire aurevoir le matin alors qu’il ne l’avait pas avant »

14. Intervention de Mme rio : présidente du RPB
« On m’a reproché d’avoir pris parti pour la mairie » « Les parents ne me croyaient pas, ils pensaient que je disais ce que j’avais envie »
Intervention de Mr le maire : « c’est dramatique en tant que présidente qu’ils ne vous écoutent pas »
Mme rio : « ce n’est pas qu’ils n’écoutaient pas, ils écoutaient mais ils avaient simplement besoin d’être rassuré officiellement avec un papier, avec une entête
Mr le maire : « On a fait un communiqué »
Mme rio : « Là vous annoncez une date réelle, le 23 tous les enfants seront 2 à Gavot et 6. On sait qu’on va avoir encore une semaine où ce sera la galère. On le sait. Cette semaine, la classe de CP a été mise dans la classe de CP de Gavot donc il reste 2 classes. Ca c’est calmé. On sait que vous avez fait de votre mieux, jamais on a remis ça en cause, juste le manque de communication ce que je vous ai dit jeudi quand on s’est vu à la galette des rois. C’est tout ce qu’on vous demande, de la communication. »

WordPress theme: Kippis 1.15
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils