LE BEAUSSET: Dèbat d’Orientation budgetaire 2017

Compte-rendu du Conseil municipal : 30 mars 2017.

 

Débats d’orientation budgétaires de la Commune et de la Régie des Eaux.

 

La Commune

Dans l’euphorie du début de mandat (2014), le Maire a augmenté de manière inconsidérée les frais de fonctionnement.

Conséquence inévitable, il a augmenté les impôts en 2015, mais sans s’attaquer à réduire le train de vie de la Commune.

Grâce à ces augmentations, le résultat de l’exercice 2015 a évidemment été positif : plus de 300 000€.

Le Maire a présenté les premiers chiffres du bilan 2016, et ce qui était facilement prévisible est arrivé : le résultat de l’exercice est devenu négatif : -87.000€. Il s’est dégradé, en un an, de plus de 400.000€.

Au delà des chiffres qui, je le sais, rebutent beaucoup d’entre nous, ce résultat négatif signifie, qu’avant de rembourser le moindre euro de notre dette et d’investir le premier euro pour l’année qui vient, nous devrons puiser dans nos réserves pour équilibrer le fonctionnement.

Quelle famille ou quelle entreprise pourrait vivre ou fonctionner dans de telles conditions ?

Le Maire veut encore emprunter 580.000€ cette année, ce qui portera ses emprunts à 2.120.000€ depuis le début de sa mandature. Voyez-vous des réalisations structurantes que nous pourrions léguer à nos enfants ?

Rassurez-vous. Le Maire était extrêmement satisfait de son action. Il a prétendu gérer la Commune en «bon père de famille » !

A noter qu’il ne devrait y avoir ni augmentation de la part communale des impôts, ni de la taxe « ordures ménagères ». Par contre, la part intercommunale des impôts locaux augmentera.

Pour plus d’informations sur le sujet, vous trouverez ICI le détail de nos interventions sur les deux débats et dès que nous le pourrons nous mettrons en ligne les rapports d’orientation budgétaire correspondants.

 

La Régie des Eaux

Egalement ici, nous retrouvons la même imprévision. Dès 2018, nous serons incapable de rembourser le moindre euro de la dette (35 000€ pour 2018) avec un résultat d’exercice certes positif, mais beaucoup trop faible (25 000€). Là aussi il faudra puiser dans les réserves et emprunter sans autofinancement pour pouvoir renouveler le réseau de distribution de l’eau !

 

Transfert de compétence Réseaux électriques et éclairage public.

Il y a quelques mois la majorité municipale et les deux Elues de la liste « Alimi » s’étaient opposées à ce transfert, invoquant que le siège de ce syndicat intercommunal étant à Brignoles, cela compliquerait la vie de nos élus qui précédemment se rendaient à Bandol ! Heureusement dans le cadre de la simplification administrative et des économies en résultant (ne serait-ce que les rémunérations d’élus et les frais de structure), le syndicat siégeant à Bandol, a été dissous.

Les transferts nécessaires ont été cette fois votés à l’unanimité.

 

Parc Naturel Régional de la Sainte Baume.

Le Beausset Rassemblé a salué l’action de Madame Monique Matthieu, conseillère municipale en charge du dossier et l’excellent travail de l’équipe de préfiguration du parc dirigée par Michel Gros, maire de La Roquebrussane. Nous formulons le vœu que la création officielle du Parc soit finalisée avant la fin de l’année comme prévu.

 

Questions diverses.

Nous avons posé au Maire des questions précises sur la construction de casernes (gendarmerie et pompiers) ainsi que sur le devenir du Jardin des Goubelets.

Le caractère évasif de ses réponses justifie pleinement nos inquiétudes. Au vu de la gravité de la question, nous ferons très prochainement un numéro spécial sur le sujet avec la vidéo intégrale de la réponse du Maire, afin que chacun puisse se faire sa propre opinion.

 

Edouard Friedler pour le Beausset Rassemblé.

 


 

WordPress theme: Kippis 1.15
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils