Compte-rendu du Conseil Municipal du 11 avril 2017 (suite) Le Maire du BEAUSSET a décidé de construire au Beausset 896 logements dont 533 logements sociaux.

 

Devant le caractère exceptionnellement grave de la situation, nous avons décidé de vous alerter sans délai sur cette décision du Maire approuvée en Conseil Municipal évidemment par la totalité des Conseillers majoritaires et des Conseillers de la liste « Alimi ». Les Conseillers Front National étaient absents.

Le Beausset Rassemblé a exprimé sa ferme opposition à ce projet et a tenté en vain de demander au Maire de repousser ce vote, afin de se donner un temps de réflexion.

Le Beausset Rassemblé n’est pas contre la construction de logements sociaux. En effet, nombre de nos concitoyens sont mal logés et doivent faire face à des loyers qui dépassent souvent leurs moyens financiers. Pour eux, la construction de ces logements est une nécessité.

Le tableau prévisionnel (ICI) prévoit la construction ou la rénovation de 250 logements dont 168 à caractère social, dans le village ou au quartier des Lèques (près des Ecoles). Il nous paraît que ce pas important va dans le bon sens (même si le choix de certains emplacements aurait mérité un débat) et permettra d’apporter rapidement une solution à des familles mal logées.

Il est tout simplement déraisonnable de vouloir construire en plus 264 logements au quartier Pignet et 352 autres au quartier Maran.

Comment accueillir ces milliers d’habitants nouveaux qui arriveront ? Quelles infrastructures leur offrir ?

Le Maire a déclaré qu’il s’était « entendu » avec le Préfet pour que les Beaussétans bénéficient des logements en priorité. Si la situation n’était pas aussi dramatique, tant de confiance prêterait à sourire. En effet la convention (ICI) qu’il s’apprête à signer, précise que les publics prioritaires sont ciblés par un Plan Départemental et non par le Maire du Beausset (page 5).

Comme d’habitude, le Maire agit sans aucune réflexion d’ensemble qui aurait dû intégrer l’actuelle zone artisanale trop petite, la nécessité de bâtiments publics, d’écoles, de commerces, de parkings en centre ville, de routes, de réseaux,…

Mais cette fois-ci, la situation est particulièrement grave, car il s’agit de l’identité même du Beausset.

Pour une décision qui engage définitivement notre avenir, nous, Conseillers municipaux minoritaires, avons reçu les documents 5 jours avant le vote, et il nous a fallu prendre rendez-vous avec le service du cadastre pour repérer exactement en quoi consistait ce désastre annoncé.

Et bien entendu, les premiers intéressés que sont les Beaussétans n’ont bien sûr pas été consultés, ni même informés.

Nous vous communiquerons prochainement les décisions budgétaires votées lors de ce Conseil qui nous inquiètent également.

 

Edouard Friedler pour le Beausset Rassemblé.

WordPress theme: Kippis 1.15
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils