Législatives : Les Républicains referment la parenthèse de l’austérité

Législatives : Les Républicains referment la parenthèse de l’austérité

EXCLUSIF. Après la parenthèse Fillon, LR présente son programme de gouvernement la semaine prochaine : cap sur les classes moyennes et le pouvoir d’achat.

PAR

Modifié le – Publié le | Le Point.fr
Sous la houlette de François Baroin et d'Éric Woerth, Les Républicains ont recentré leur programme, sans encore chiffrer le coût des mesures envisagées.
Sous la houlette de François Baroin et d’Éric Woerth, Les Républicains ont recentré leur programme, sans encore chiffrer le coût des mesures envisagées. © HAMILTON/REA

Divisions

À ce stade, le programme, discuté avec les alliés de l’UDI, n’a pas encore clairement tranché le sort de la suppression de 500 000 emplois publics sur 5 ans. Pour certains, il faut garder ce nombre, mais l’étaler dans le temps ; pour d’autres, il faut revenir à une baisse raisonnable du nombre de fonctionnaires, comme le proposait Alain Juppé qui jugeait irréaliste la barre fixée par le vainqueur de la primaire. Sur le régalien, il est toujours question de créer 10 000 emplois de policier et de gendarme sur le quinquennat.

Pour les députés LR, les législatives ne se présentent pas sous les meilleurs auspices. Les divisions, au lendemain du premier tour, sur l’attitude à adopter vis-à-vis d’Emmanuel Macron (vote en faveur, abstention ou vote blanc), ont dessiné des fractures entre les partisans du front républicain (Raffarin, Juppé, Sarkozy, Estrosi, Copé, NKM, Baroin, Le Maire, etc.) et les tenants du ni-ni (Laurent Wauquiez en tête).

Laisser un commentaire

WordPress theme: Kippis 1.15
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils