CONSEIL MUNICIPAL DU 22 juin 2017

Compte rendu 1ère partie

 

Aujourd’hui les comptes définitifs 2016,

et l’achat d’une voiture pour le Maire.

 

Pour la première fois la partie fonctionnement est déficitaire de 87 000€, c’est à dire que les impôts n’ont pas pu financer le fonctionnement.

La partie investissement est elle aussi déficitaire de 134.000€, malgré un emprunt de 650.000€.

Encore plus grave, notre autofinancement, qui se réduit depuis le début de la mandature à la dotation aux amortissements (strictement obligatoire), ne permet plus de rembourser l’annuité de notre dette, capital sans les intérêts. Ce qui n’empêche nullement le Maire, de faire voter durant ce même Conseil un nouvel emprunt de 580.000€ !

Enfin, l’épargne disponible provenant des exercices antérieurs fond de plus de 700 000€ passant de 1.592.632€ à 869.844€, soit une chute de 45% durant la seule année 2016. A ce rythme là, il n’y aura plus d’excédent en 2018.

Vous pouvez écouter ICI et ICI les interventions du Beausset Rassemblé sur ce sujet.

Les comptes de la Régie des eaux présentent, eux aussi, un résultat de clôture négatif de 10.000€. Comme pour la Commune, l’excédent global de clôture s’est détérioré de 55% en 2016, pour terminer à 89.000€.

Malgré des comptes aussi inquiétants, le Maire demande l’accord du Conseil Municipal pour s’acheter une nouvelle voiture de fonction d’un coût de 18.000€. Devant notre indignation, la réponse du Maire est stupéfiante. Il déclare qu’il a fait rentrer beaucoup plus de PV que prévu et donc qu’il peut bien se payer la voiture. Si vous avez du mal à nous croire, (ce que nous pouvons imaginer) cliquez ICI pour écouter le Maire.

Cet achat est légal, puisque il a été validé par 24 voix (22 de la majorité et 2 voix de la liste Alimi) sur 29. Cependant, lorsqu’il vient d’augmenter considérablement les impôts en 2015 et que dès la fin 2016, tout le bénéfice de la mesure a été dilapidé, on s’attendrait à davantage de retenue de la part du Maire qui déclare ne pas avoir de voiture personnelle. N’oublions pas qu’il perçoit 3.793€ brut mensuel d’indemnités (mairie et intercommunalité) et que si une voiture peut lui être allouée, cette mesure n’a rien d’obligatoire. Les indemnités des élus seront d’ailleurs légèrement revalorisées durant ce même Conseil. A ce point de l’ordre du jour, le Beausset Rassemblé a suggéré que cette augmentation (légale) soit reportée, jusqu’à ce que le Maire arrive à présenter un résultat d’exercice positif. Sans surprise, notre suggestion a été repoussée.

Dès que possible, nous mettrons en ligne les documents budgétaires.

A suivre prochainement d’autres points de l’ordre du jour. (Gendarmerie, Gens du voyage…).

 

Edouard Friedler pour le Beausset Rassemblé.

 

 

3 Commentaires sur “

  1. Les années passent et le fossé déficitaire se creuse… les chiffres donnés ci-dessus sont, il faut bien le reconnaître, vraiment alarmants.
    Comment va se terminer ce mandat… avec des dépenses totalement irrationnelles cumulées sur plusieurs années ?
    N’avons-nous pas d’ores et déjà toutes les raisons de nous alarmer ?

  2. Il est vrai que la réponse du maire est surprenante car il déclare avoir fait rentrer plus de PV que prévu, donc… il peut s’acheter une voiture !
    On m’a toujours dit que les amendes récoltés par les soins de la police municipale allaient droit à l’Etat et non dans la caisse de la mairie. Serait-ce un mensonge de la part de Mr. Ferrero pour évincer toute polémique de la part de l’opposition ?

  3. Sur cette image ,l’enfant du pays à toujours la même tête de râvi de la crèche.

Laisser un commentaire

WordPress theme: Kippis 1.15
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils