COMPTE RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 JUIN 2017: gens du voyage: DÉBAT STERILE QUI N’ABOUTIT A RIEN

E

Nous vous invitons à regarder et à écouter ce que dit le maire du BEAUSSET Georges FERRERO  en réponse aux questions posées par l’opposition sur la  gestion financère hasardeuse de la commune.

Sur l’achat du véhicule du maire: Polémique!

 

CONSEIL MUNICIPAL DU 22 juin 2017

Compte rendu suite et fin.

 

Les logements sociaux.

 

La Commune a dû se porter caution à hauteur de 3.401.247€ pour une durée de 40 à 60 ans. Le Conseil Départemental en a fait autant. Cette caution concerne les 65 logements sociaux construits sur la zone des Leques, la résidence « Les Vents d’Anges » (chapeau à celui qui a imaginé ce jeu de mots !).

Le Maire disposera de l’attribution de 20 logements sur 65. Il se fait fort de pouvoir aussi disposer des 45 autres attribués aux autres partenaires, dont le Préfet. Nous émettons les plus grands doutes que cet espoir du Maire se réalise dans le temps !

Le Beausset Rassemblé a voté ce cautionnement, mais se pose la question de la rentabilité à l’avenir de ces logements, lorsque des milliers de logements auront été construits dans notre périmètre. (La Cadière, Le Castellet et Le Beausset).

Le cautionnement est clair : « La Commune s’engage dans les meilleurs délais à se substituer au Logis Familial Varois pour son paiement, en renonçant au bénéfice de discussion et sans jamais opposer le défaut de ressources nécessaires à ce règlement ».

 

Rythmes scolaires.

Tout en regrettant que depuis plus de 20 ans, la question des rythmes scolaires aient été aussi mal gérée, le Beausset Rassemblé soutient le vœu de la majorité des parents des Conseils d’école de revenir à la semaine de 4 jours. La commune doit encore attendre l’accord des Services Départementaux de l’Education Nationale.

 

Gestion du fonds de la Bibliothèque municipale.

Le Beausset Rassemblé a fait retirer des critères retenus pour le tri des ouvrages, le critère suivant : « La valeur littéraire ou documentaire ». Nous dénions à quiconque le droit de décider que tel ou tel ouvrage n’a pas de valeur littéraire. En effet, cela pourrait en certaines circonstances entraîner des abus.

Nous remercions le Maire d’avoir accéder à notre demande.

 

La gendarmerie.

La nouvelle gendarmerie sera bien construite sur une partie de 3400m2 du terrain de l’actuelle gendarmerie.

Les 26 logements (dont 9 logements sociaux) prévus par le Plan de Mixité Sociale ne comprennent pas les 17 logements de gendarme, inclus dans les 3400m2.

Le Maire refuse de parler des 1230m2 qui restent, prétextant qu’ils appartiennent à SSB. Curieux tout de même que notre Maire ne sache pas ce qui se prépare sur sa propre Commune ! D’où notre inquiétude, dans la mesure où ces 1230m2 sont mitoyens avec le jardin des Goubelets.

 

Carrière du Val d’Aren.

Le Conseil Municipal avait voté à l’unanimité le 30 juin 2016, l’autorisation pour une exploitation de cette carrière sur 13 ans.

Aujourd’hui, nous recevons pour simple information de la part du Préfet, une autorisation d’exploitation de 30 ans.

Nous avons insisté pour que le Maire adresse un recours gracieux au Préfet, contre cet allongement, non prévu, de la durée d’exploitation.

Avec bien des réticences, le Maire s’est engagé à le faire.

 

L’arrivée de Gens du voyage.

Le Beausset Rassemblé a demandé au Maire les dispositions qu’il avait prises à cette occasion. Vous pourrez écouter ICI sa réponse.

Nous avons conscience de la difficulté de résoudre ce problème. Cependant, nous ne pouvons pas continuer avec les mêmes méthodes de travail, pour arriver à chaque fois à un constat d’impuissance, en se félicitant que la situation n’ait pas dégénérée.

 

Fin de compte-rendu. Bonne lecture.

 

Edouard Friedler et Pierre Rossano pour le Beausset Rassemblé.

 

 

 

2 Commentaires sur “COMPTE RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 JUIN 2017: gens du voyage: DÉBAT STERILE QUI N’ABOUTIT A RIEN

  1. La charte du PNR enfin adoptée, en voilà une bonne nouvelle ! En n’oubliant pas de totalement ignorer :

    – une immense carrière à Signes exploitée par Lafarge défigurant pour toujours un site varois des plus remarquables,
    – un aéroport au Castellet, à même de recevoir des gros porteurs, dérangeant la tranquillité de milliers de personnes,
    – une ligne LGV devant traverser les territoires du Beausset et d’Evenos, prévue dans les années à venir et dont l’impact concernant l’écologie sera destructeur,
    – une usine de goudron sur la commune de Signes, les habitants se battant bec et ongles pour que ce projet ne se réalise pas.

    Et Mr. Ferrero soutient tout cela. Elle est belle et bien défigurée notre région !

  2. toujours aussi nul cette équipe de bras cassés

Laisser un commentaire

WordPress theme: Kippis 1.15
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils